“APPRENDRE….DE L’INCONSCIENT”
On s’adresse à un psychanalyste quand quelque chose cloche dans sa vie, quand on souffre trop, quand on constate une répétition de situations difficiles, quand on désire changer et qu’on ne veut plus chercher seul. Dans un cadre confidentiel, la parole adressée à quelqu’un qui va l’écouter différemment d’un(e) ami(e), permet d’explorer le temps présent, le passé infantile et familial, la transmission générationnelle et le savoir inconscient qui se manifeste par des symptômes, des actes manqués, des lapsus, des rêves.

“Le but de l’analyse est d’offrir la liberté de se décider pour ceci ou pour cela”, écrit Freud en 1922. L’analyse a pour perspectives une mise à distance de l’angoisse, un frein ou un arrêt des situations d’échec, un gain de liberté de pensée, d’action, de mouvement, de désir…

Chaque rencontre avec un psychanalyste est singulière : c’est au cours des premiers entretiens que se décident en commun les modalités de travail, la fréquence des rendez-vous, les honoraires (le montant des séances est convenu en fonction des possibilités des personnes), etc.

suscipit porta. mattis ultricies risus. et, commodo sed libero